AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Pas-du-Loup :: La Contrée :: Le village Pas-du-Loup :: Coeur du village :: La chapelle
Partagez | 

 Un jour comme les autres [Libre]

Ondine De Mortanges
humain
avatar







Voir le profil de l'utilisateur



Mer 17 Mai - 18:28

Feuille de personnage
Groupe: Humains
Métier / Rang / Occupation:
Capacités:




Comme chaque matin, Ondine fut réveillée par un rayon de soleil en plein sur les yeux. Elle aurait pu bricoler une petite barre et y fixer un petit morceau de tissus afin de s'épargner ce réveil un peu agressif. Mais c'était une très belle manière de se réveiller sans avoir besoin de réveil. Elle avait choisi entre le réveil sonore et le visuel, et en personne dotée d'une mémoire photographique poussée, elle avait choisi le second. Une fois ses esprits repris, elle laissait son audition prendre le relais, elle guettait le moindre bruit, la moindre agitation, le moindre signe que quelque chose pouvait ne pas être normal.

Encore une fois, tout allait bien, tout était calme, il faisait même beau. D'ailleurs, me direz vous, comment se réveillait-elle les jours de grisaille? Comme les autres, la luminosité fait toujours son office. Plus ou moins bien. Mais peu importe. Son corps avait pris le pli et elle ne se faisait jamais prier pour se lever, elle préférait être en pleine possession de ses moyens quoi qu'il se passe. Et c'est pour ça qu'elle était prête rapidement. Elle ne s'embêtait pas avec les coquetteries de son âge. Elle se levait généralement d'une traite, s'affairait à la toilette avec une rigueur quasi militaire et trouvait de quoi manger sur le marché du village avant de revenir aider aux tâches les plus communes.

Voilà ce qui s'était passé aux alentours de midi. Repue, propre et vêtue de vert clair, elle passait le balai entre les bancs, trop vides. La poussière ne venait pas des pas, ni même des personnes qui fréquentaient ce lieu, il était bien trop vide pour que c'en fut la cause principale. Non, le pollen et la poussière s'engouffrait dans le bâtiment trop grand à chaque ouverture de porte, pour ne le quitter que poussés par l'ardeur au travail d'Ondine qui songeait à l'ordre dans lequel il était plus judicieux de placer les os pour un travail plus qualitatif. On la sortit de sa rêverie pour la saluer. Elle secoua légèrement la tête et reprit son traditionnel sourire de facade. Elle posa son regard délicat sur l'inconnu et inclina la tête.

"Bonjour !"

Revenir en haut Aller en bas
Aldrich Klein
humain
avatar







Voir le profil de l'utilisateur


http://[url=http://pas-du-loup.forumactif.org/t35-aldrich-klein-
Mar 6 Juin - 17:43

Feuille de personnage
Groupe: Humain
Métier / Rang / Occupation:
Capacités:




Cela faisait maintenant quelques jours qu'Aldrich errait dans le village et ses alentours, l'oreille aux aguets de toute histoire trépidante qui pouvait se raconter dans le coin. Mais il fallait bien avouer que la vie à Pas-du-Loup était des plus... banale. Tout du moins jusqu'ici. Quoiqu'il avait bien rencontré un louveteau dans l'auberge du village, pour sûr que ça ne serait jamais arrivé à la Capitale ! Voilà qui pouvait être une première source de réjouissance et le début de LA grande aventure !

Pour l'heure, l'aventure de la matinée avait tout simplement été de prendre un bon petit déjeuné et d'aller flâner aux abords du village pour observer la faune et la flore locale. Mis à part quelques pissenlits et deux lapins, rien à l'horizon.
L'aventurier émérite qui se trouvait en Aldrich commençait à perdre patience et... à avoir faim. Comment un si petit être peut manger autant ? Excellente question. Etre plus intelligent que la moyenne, ça demande plus d'énergie, voilà tout !

Le voilà qui était alors parti en quête du marché du village en humant les bonnes odeurs qui l'en rapprochait à chaque pas. Il y dénicha une miche de pain, quelques morceaux de viande séchée et une pomme, qui feraient bien l'affaire. Et tout en grignotant son en-cas, il déambula dans les allées du village et se retrouva face à la chapelle. D'une nature curieuse, il se demande ce qu'il pourrait y trouver - et surtout ce qu'on pourrait lui dire sur toutes ces histoires qui font de ce village ce qu'il est !  

Il poussa la porte doucement, en essayant de ne pas faire de bruits pour ne pas déranger la quiétude des lieux. Il s'épousseta les vêtements, se secoua les mains et se frotta le visage pour enlever toutes traces de sa petite fringale. Puis il remarqua la jeune femme en train de balayer. Honteux, il tenta de balayer ses miettes avec ses pieds... sans grand succès. Alors il resta planté là, les deux pieds bien encrés parmi son méfait tout en la saluant timidement.

Elle était avenante et souriante. Et belle. Très belle même. Tant et si bien qu'Aldrich s'empourpra sans crier gare suite à son accueil. Ah, la jeunesse...
Il se tortillait les mains et se dandinait sur place, sans savoir quoi dire. Finalement, il finit par balbutier une phrase presque audible.

- J..'mappelle Aldrich. Je... suis n'veau ici...

Et se reprit pour débiter d'une traite, dans un souffle :

- Est-ce que vous avez des histoires à raconter ? Parce que j'aime beaucoup les histoires ! Et il parait qu'il y en a plein à Pas-du-Loup...
Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour comme les autres [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatima un ovni pas comme les autres
» Présentation de moi , Anaïs, une ado pas comme les autres =(
» une lettre pas comme les autres
» Les Juifs sont des Gaulois comme les autres.
» L'IVG,un acte médical comme les autres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pas-du-Loup :: La Contrée :: Le village Pas-du-Loup :: Coeur du village :: La chapelle-
Sauter vers: